AU FIL DU THEATRE... et des marionnettes au Pays Basque

COUCOU, LES PETITS LOUPS…!!!

Notre Association loi 1901 a vu le jour le siècle dernier un matin de  l’hiver 1992 … Il faisait un froid de canard à Toulouse cet hiver- là, alors  pour nous réchauffer, on a créé une marionnette pleine de vie et de  fantaisie : ZOE.  Ce personnage, Zoé,  est devenu au fil des années notre mascotte rigolote, qui fait rêver petits et grands depuis plus de 25 ans !

Mais, vous n’avez joué qu’une seule histoire en 25 ans ? !

Non, bien sûr ! On a inventé d’autres personnages : POUM, MAIKA (la Sauvageonne), SORGINA et CARABISTOUILLE , (les 2 sorcières), TACTIC  et BRELOQUE (les bouffons) et  MALOU /Malu en basque, qui nous émeut par son histoire si proche du vécu des enfants… 

Vous jouez toujours toutes ces histoires ?

Non ! On en a abandonné certaines, par manque de place dans nos garages …  Aujourd’hui, nous ne présentons que les aventures de ZOE (3 versions) , MALOU (2 versions) Ainez anime une amusante partie de jeu de l’oie AM STRAM GRAM  pour des enfants de 15 mois à 7 ans et POUM !

Quoi POUM ?

Eh bien,  après ZOE, on a créé un nouveau personnage qui s’appelle : POUM…  le cube. Cette fois pour les tout petits à partir de 6 mois…

Alors vous allez dans les crèches, les RAM et autres structures pour la toute petite enfance ?

Oui ! Nous proposons nos activités dans les  Ecoles, Théâtres, Crèches, relais d’assistantes maternelles, Mairies, Foyers ruraux,  MVC, Comités d’entreprises, Médiatahèques…

Et vous restez dans les Pyrénées Atlantiques ?

Non !  Disons qu’au fil des saisons, les comédien/es ont sillonné les routes et les chemins les plus escarpés d’Aquitaine et de Midi Pyrénées  avec leur petit camion, pour offrir aux enfants petits et grands une part de rêve avec nos histoires enchantées…

Mais vous vous en sortez ?

Heuuuu… ça ! Il faut le dire vite car les temps sont durs pour tout le monde.

Pour certains plus que  pour d’autres non ?

Laissons ce débat, on est là pour rêver… Heureusement que depuis 2005, la Cie est soutenue dans ses projets en basque par l’Institut Culturel Basque d’Ustaritz et par la Mairie d’Anglet. . . On se sent moins seul !

Parce que vous interprétez aussi des projets en basque ?

Oui ! Depuis 2005, à l’initiative d’Ainez,  nous avons fait le pari de présenter désormais toutes nos Créations en  Français et  en Basque et depuis 2016 certaines Créations* sont également proposées en bilingue: français -basque. (POUM/PUM, MALOU /MALU et ZOE depuis Février 2017)

Nous sommes en 2017, le pari tient-il toujours ?

Oui ! En plus des passerelles créées ces dernières années entre Ainez et Garazikus pour  des Adaptations de Super Seme et d’Anaiatxo berezia, notre Cie Au Fil du Théâtre…  offre actuellement quatre Créations Jeune Public en basque : PUM KUBOA,  ZURE  TXANDA MALU,  AM STRAM GRAM et depuis Février 2017 ZOE a une version bilingue et une version en basque. 

Proposez vous également des ateliers ?

Oui ! Nous animons des Ateliers ou des Parcours Culturels  autour de la marionnette ou même depuis 2016 nous proposons des goûter d’anniversaire pour des enfants de 2 ans à 8 ans.  la Cie offre diverses possibilités d’ateliers de Création autour des marionnettes  et des masques (se renseigner ! possibilité de monter des projets personnalisés).

Et vous proposez ces ateliers dans quelle langue ?

… Disons qu’ Ainez se débrouille TB en français en Castillan et désormais en basque… Ainhoa est complètement bascophone et a un peu plus de mal avec le français et Coralie est entrain d’apprendre le basque et se débrouille très bien en français….;)

Alors toutes les trois vous proposez des ateliers français /basque/ Castillan et aussi en bilingue ?

Oui,  Ainez et Coralie ne maîtrisent pas encore parfaitement la langue basque pour animer des ateliers pour des enfants totalement bascophones mais elles acceptent de le faire lorsque la structure accepte que les enfants ou les éducateurs corrigent quelques erreurs de grammaire des animatrices … Généralement éducateurs et enfants sont très tolérants. De plus, nous avons mis en place des activités en bilingue afin de proposer des spectacles ou des ateliers à un public pas tout à fait bascophone.

Alors pour les spectacles en basque comment ça se passe ?

C’est toujours plus facile de mémoriser un texte que de dialoguer en direct avec  un enfant.

Pour le mot de la fin, comment décririez-vous l’objectif de votre Cie en 5 lignes ?

Heu…. En 5 lignes ? … Nous espérons, par le biais de nos histoires et de nos ateliers, produire des étincelles dans le regard des enfants, leur offrir des moments de partage pleins d’émotions, d’éclats de rire, leur donner envie de découvrir une facette du spectacle vivant autre que celle des écrans virtuels dans lesquels ils baignent trop souvent… Mais ça ! C’est une autre histoire.

Stooopp !! Vous avez dépassé les cinq lignes,  Je vous remercie.

Merci à vous et longue vie au Spectacle Vivant !!